Free Angela (Katorza mardi 9 avril 20H)

free_angela_artProjection de Free Angela Davis and all political prisonners de  Shola Lynch.

Ambre Ivol, enseignante-chercheuse de l’Université de Nantes  viendra poursuivre l’échange autour de cette figure politique exceptionnelle. Auteure d’une thèse sur H. Zinn (l’historien critique de gauche d’ Une Histoire populaire des Etaus unis) et de nombreux articles sur les luttes de la gauche américaine des années 60 à nos jours, dans les revues universitaires mais aussi militantes comme Contretemps ou Que Faire?, sa connaissance de cette histoire sociale peu abordée en France et son engagement favoriseront un débat riche, vivant et pas seulement académique.

Documentaire franco-américain de Shola Lynch (2011/1h37) avec Angela Davis, Eisa Davis

Free Angela raconte l’histoire d’une jeune professeure de philosophie, née en Alabama, issue d’une famille d’intellectuels afro-américains, politiquement engagée.
Durant sa jeunesse, Angela Davis est profondément marquée par son expérience du racisme, des humiliations de la ségrégation raciale et du climat de violence qui règne autour d’elle.
Féministe, communiste, militante du mouvement des droits civiques aux États-Unis, proche du parti des Black Panthers, Angela Davis s’investit dans le comité de soutien aux Frères de Soledad, trois prisonniers noirs américains accusés d’avoir assassiné un gardien de prison en représailles au meurtre d’un de leur codétenu.
Accusée en 1970 d’avoir organisé une tentative d’évasion et une prise d’otage qui se soldera par la mort d’un juge californien et de 4 détenus, Angela devient la femme la plus recherchée des Etats-Unis. Arrêtée, emprisonnée, jugée, condamnée à mort, elle sera libérée faute de preuve et sous la pression des comités de soutien internationaux dont le slogan est FREE ANGELA !
Quarante ans plus tard, à l’occasion de l’anniversaire de l’acquittement d’Angela Davis, Shola Lynch, avec Free Angela, revient sur cette période cruciale de la deuxième partie du XXe siècle.
Toujours engagée, militante abolitionniste, l’icône Angela continue le combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *