Santiago Maldonado a été assassiné !

2DD7CF12-16D4-40F0-BDAB-01EE99271361
Il y a près de 90 jours aux cours d’affrontement Santiago a disparu. Lui, militant libertaire et ses camarades, défendaient une communauté Mapuche dans le sud de l’Argentine. Il s’agissait d’empêcher l’expropriation de familles pauvres, indiennes, suite au rachat de leurs terres par le trust italien Benetton. La dernière fois qu’il a été vu vivant, il était embarqué par la gendarmerie de triste réputation. Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont dénoncé cette disparition dans tout le pays et jusqu’à sa capitale Buenos Aires. Le gouvernement de droite dirigé par l’homme d’affaires Macri a usé de cynisme, de mensonges et de manipulations pour couvrir ce que tout le monde présentait. Son corps a été retrouvé dans une zone qui avait été minutieusement fouillée dès le début de l’affaire. Cela a tout de la mise en scène macabre. Dans un pays qui a vu pendant la dictature militaire la disparition de plus de 30 000 personnes, militants de gauche et révolutionnaires, le cas de Santiago Maldonado sonne comme un retour en arrière et un avertissement. De l’avis de tout son entourage Santiago était la douceur, la joie de vivre et la détermination. C’est pour cela qu’ils t’ont tué. Mais là-bas comme ici nous continuerons la lutte contre les injustices. Alors tristes et déterminés nous disons : ni oubli ni pardon ! Et aux forces de l’ordre assassines, d’Argentine ou d’ailleurs, toutes les dettes seront payées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *